Category Archives: Chroniques

Roubama, Rakan Mayasi, 2012

« Adaptation d’un poème de Mahmoud Darwish, Roubama suit Kareem, un réfugié. Lorsque ses sentiments se heurtent à la notion de temps, son imagination succombe à la brutale réalité. Son amour sera-t-il réduit à néant? »

UNE PERLE A LOCARNO : GAEL GARCÍA BERNAL, UN ACTEUR ATTACHANT ET PEU COMMUN

Après Isabelle Huppert l’an passé – et après quelques autres tels que Michel Piccoli, John Malkovich, Susan Sarandon ou Chiara Mastroiani – Gael García Bernal est venu ici, à Locarno, pour recevoir un prix d’excellence accordé chaque année à un-e acteur-trice d’envergure internationale.

Somebody Up There Likes me, Bob Byington, 2011

Avec Somebody Up There Likes me, Bob Byington nous fait rire du malheur d’autrui. Mais Max ne pourrait-il pas être Monsieur tout le monde, et donc nous-même?

Wo hai you hua yao shuo, Liang Ying, 2012

Wo hai you hua yao shuo se base sur un fait réel : condamné à mort à Shanghai en 2008 pour avoir tué cinq policiers qui l’attaquaient. Le mot « fait » plus que « récit » ou « histoire » correspond d’ailleurs précisément à l’impression que tente de donner le film.

Not in Tel Aviv, Nony Geffen, 2012

« Les comédies grand public dont on a l’habitude, fonctionnent le plus souvent sur des ressorts bien huilés et une mécanique qui se déroule, ne laissant que peu de place à la surprise. Le cas de Not in Tel Aviv est différent. Comédie décalée et surprenante, celle-ci réussit à dérider presque de bout en bout. Une gageure pour un film de 2012 en hébreux et en noir est blanc.