X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Webonus
La Pel’ remue la terre et les esprits sur le campus



La Pel’ est une nouvelle association qui réunit des étudiants et étudiantes sensibles à l'écologie pour un projet étonnant: créer un potager sur le site de l’université.

Une nouvelle association d’étudiants
L’automne dernier, sept étudiants et étudiantes de SSP, Biologie et Géosciences se réunissent pour un projet original à la fois pratique et théorique. Il s’agit de cultiver un jardin potager sur les terres de l’Unil tout en développant une réflexion sur la manière de le faire.
Sensibles à l’écologie, les participants et participantes recherchent une solution qui soit respectueuse des êtres humains et de l’environnement. Ils reçoivent rapidement le soutien de l’université qui leur fournit un terrain sur le campus de la Sorge, entre le Biophore et l’Amphipôle.
La Pel’, c’est donc à la fois un potager et des conférences dont les invités sont tantôt des jardiniers alternatifs, tantôt des docteurs en biologie. Ces discussions sont organisées en collaboration avec l’association estudiantine de permaculture de Neuchâtel, le GRAMU (Groupe d’aménagement des espaces de l’université de Neuchâtel).
Le tout jeune potager de l’Unil permettra à toute personne désireuse de le faire de s’enraciner dans le concret de la pratique jardinistique, puisque les membres de l’association s’auto-forment aux techniques de la permaculture avec une spécialiste. De plus, l’association proposera bientôt des cours sur le sujet, son but premier étant l’enseignement d’une forme d’écologie. Programme à suivre donc.




La perma… quoi?
La permaculture: c’est une manière bio de cultiver son jardin qui colle particulièrement bien aux envies de La Pel’. C’est en effet à la fois une philosophie et une technique de jardinage, à l’instar des différents pôles de l’association.
Comment ça marche? En prenant soin de l’homme et de la planète par une culture bio. Jusque là, rien de bien différent de l’écologie que l’on connaît.
Le propre de la permaculture est de chercher à ce que les plantes se perpétuent par elles-mêmes avec un minimum d’intervention. Pour que cela fonctionne, on applique un principe d’interconnexion entre les différents éléments du potager: les plantes, la terre, les animaux s’apportent les uns les autres ce qu’il leur manque. L’observation et l’expérimentation sur le terrain permettent de réaliser concrètement cela.
Cette technique minimale permet d’obtenir des aliments une saveur toute particulière, ce qui lui a valu d’être adoptée depuis quelques années par l’Ecole Hôtelière (EHL), qui a constitué le premier jardin de permaculture sur Lausanne.
Dans un principe de rationalisation du temps et de l’espace – entendez polluer moins et disposer mieux de son temps – les aliments sont dégustés très frais et près du lieu qui les a vus pousser.
La permaculture, c’est aussi un lieu de ressourcement paisible et accueillant pour les gens. Dans l’esprit de la permaculture, l’humain prend sa place au sein de la nature; il n’y est ni étranger, ni parasite. Il l’aide à atteindre un équilibre et en est bien remercié…





Le jardin de l’Unil
La première saison potagère commence maintenant: le samedi 5 avril, les apprentis-jardiniers de La Pel’ donnaient leurs premiers coups de bêche.
Le plan du jardin est bien dessiné: avec ses zones de culture remplies des plantes les plus diverses et ses zones de rencontre prêtes à accueillir les jardiniers de tout poil.
Les premiers travaux consisteront à créer les chemins d'accès qui serpenteront à travers le potager de manière organique, afin d’accéder facilement aux plantons sans les écraser ni se contorsionner. A noter qu’il y aura des zones accessibles aux chaises roulantes, avec des plans de cultures surélevés, pour que tout le monde puisse participer.
Ce jardin permettra aux étudiants qui ont bêché toute la journée leurs cours de venir se ressourcer à l’aide de la binette et de la brouette.
Sous forme de petites buttes recouvertes de paille, la terre sera à son tour préparée pour les semis. L’aspect bosselé du jardin permettra de répondre aux différents besoins d’ensoleillement des végétaux.
La première journée est également consacrée à la confection du point central du jardin: un lieu de réunion organisé autour d’une «spirale aromatique»! Ce petit tertre en colimaçon contiendra une multitude de plantes aromatiques et constituera à lui seul un condensé de ce que peut être un véritable jardin de permaculture. Il sera à la fois un lieu de rencontre et d’équilibre entre plusieurs microclimats, allant de la fraîcheur du sous-sol de la butte à l’aridité de son sommet, plus propice aux essences méditerranéennes.
Bienvenue donc dans ce nouveau potager étudiant, qui ne demande qu’à être découvert…


Lien: https://www.facebook.com/groups/1437477336475342/

Prochain événement:
Le 16 avril à 18h30 – Conférence: Pour une permaculture mesurable! d'Olivier Vuillemin
Rue Emilie-Argand 11, 2000 Neuchâtel, Bâtiment UniMail, Auditoire Louis-Guillaume

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.