X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Shanju, l’onirisme poétique
Un café-théâtre émaillé d’éclectisme, des comédiens à la croisée des arts. Cavaliers? Acrobates? Jongleurs? Un peu des trois sans doute.


© Céline Brichet


Mais l’intérêt de Shanju ne réside pas dans le fait d’enfermer ces artistes dans le carcan des définitions. Tentez de procéder à cette classification réductrice. Ils y échapperont un instant plus tard, troquant leur monture contre des massues de jonglage, laissant là leur tango enflammé pour vous faire rire aux éclats. C’est dans l’inattendu que la magie de Shanju opère.

Cette entrecôte que je ne saurais voir

Attablé à quelques mètres à peine de l’arc de cercle délimitant la piste, le spectateur éveille ses sens. Les papilles se délectent de tortillas et autres petits plats goûteux, l’oreille se prête au bruit des sabots qui battent la piste et les yeux s’enthousiasment du spectacle qui leur est offert.

Sur scène, artistes et bêtes s’entendent à merveille. L’amour est tel qu’une philosophie végétarienne émane de la représentation. Invoquant Plutarque, la troupe s’insurge contre la consommation insensée de viande: «Vous me demandez pour quelle raison Pythagore s’abstenait de manger de la chair de bête ; mais moi, je vous demande avec étonnement quel motif ou plutôt quel courage eut celui qui le premier approcha de sa bouche une chair meurtrie, qui toucha de ses lèvres les membres sanglants d’une bête expirante, qui fit servir sur sa table des corps morts et des cadavres, et dévora des membres qui, le moment d’auparavant, bêlaient, mugissaient, marchaient et voyaient? Comment ses yeux purent-ils soutenir l’aspect d’un meurtre?», s’insurgeait le penseur antique.


© Céline Brichet


Théâtre sans frontières

Philosophie qui, à l’occasion, se mue en politique. Car celle-ci n’est pas en reste sur la piste; que penser de cette scène où le bourgeois capitaliste, légèrement aviné mais parfaitement lubrique, est littéralement mis à nu par une mystérieuse cavalière de l’armée rouge fredonnant l’hymne soviétique? Shanju jongle avec les antagonismes et les oxymores: le capitalisme s’entiche du socialisme, la puissance se marie à la sensualité et le drame sert de prétexte au rire. Nul moyen d’échapper au lyrisme ambiant. Les comédiens vous entraînent dans leur univers où naît une tendre complicité entre les hommes et les bêtes. Un monde fantasmagorique qui se moque des frontières.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.