X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Tous les articles de: Séverine Chave
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | »
Emilie Charriot: «Il y a autant de féminismes que de femmes»
«Je t’encule ou tu m’encules?» Le simple titre du second chapitre de King Kong Théorie, essai-manifeste de Virginie Despentes, suffit à éveiller l’intérêt… L’auditoire a rencontré Emilie Charriot, qui adapte le fameux ouvrage à la scène avec la complicité de l’Arsenic. Retrouvez ici la version longue de l'interview parue dans le n°223.

Les renards des surfaces de Perrine Valli, Les filles du roi Lear ou la véritable histoire de Rihanna de Marielle Pinsard, Frühlingsopfer du collectif She She Pop, et bien d’autres encore: en ce début de saison théâtrale, la notion de genre et les questions féministes semblent omniprésentes. Comme si, par une forme de hasard, les...  Lire la suite »
Vincent Baudriller: «Le théâtre est le lieu de la rencontre avec la différence»
Notre numéro d’octobre 2014 proposait un petit coup d’œil sur ce que certains appellent «le nouveau Vidy». Nous élargissons ici cet horizon, libérés des limites de l’édition papier, en apportant quelques éléments supplémentaires sur la philosophie développée par son nouveau directeur.

C’est désormais dans un foyer métamorphosé que le spectateur pénètre en se rendant au théâtre de Vidy. Le clin d’œil à Max Bill et à l’année qui a vu l’émergence du bâtiment – 1964 – est évident: sol en béton ciré, tables et bancs aux formes géométriques, et même lounge au mobilier fin 1960. Mais la volonté derrière cette esthétique industrielle n’est pas seulement d’évoquer les origines: «On est une fabrique, une petite usine de théâtre, rappelle Vincent Baudriller. Avec des artistes et des techniciens qui...  Lire la suite »
Rihanna, le roi Lear et Josef Fritzl : Shakespeare revisité par Marielle Pinsard
Après un passage au festival de La Bâtie, le dernier spectacle de Marielle Pinsard, Les filles du roi Lear ou la véritable histoire de Rihanna, retourne dans son lieu de création : l’Arsenic. Le titre est intrigant, les artistes sont du coin, l’histoire est un grand classique et le thème est des plus intéressants ; il n’en fallait pas plus pour que L’auditoire aille y fourrer son nez. Reportage et précisions autour de la création.

La genèse

Le projet naît en 2012 : Marielle Pinsard fait alors appel à deux comédiennes, Catherine Büchi et Tiphanie Bovay. Ces dernières ont déjà travaillé sur l’une de ses précédentes créations, Les pauvres sont tous les mêmes ou des chevreuils à...  Lire la suite »
Découvrez le dernier numéro de L'auditoire
Ce n'est pas sans fierté que la rédaction de L'auditoire a l'honneur de vous présenter son tout premier numéro de l'année 2014-2015.

Nouveautés

C'est la mode actuellement dans la presse, et comme L'auditoire est dans le vent, il fait aussi sa mue: nouveau graphisme, nouveau sommaire, tout est censé être plus beau et plus lisible. Outre cette petite révolution graphique, vous y trouverez deux nouvelles pages: l'une vous permet de gagner plein de cadeaux en déchiffrant un super rébus concocté par nos soins; l'autre vous invite à nous faire part de toutes vos remarques, conseils, insultes et louanges, puisque nous rétablissons - enfin - un véritable courrier des lecteurs.

N’hésitez donc pas à nous...  Lire la suite »
Idiot ! : reportage dans les coulisses du Théâtre de Vidy
Le promeneur solitaire des rives du Léman, lors de ses pérégrinations aoutiennes, a peut-être eu l’occasion de percevoir les échos de la dernière création de Vincent Macaigne à Vidy. Car les murs du théâtre du bord de l’eau ont vibré, durant plusieurs semaines, au rythme des cris, du grunge et de la fin du monde. L’auditoire s’est infiltré en coulisses…



Cette année, le Théâtre Vidy-Lausanne fêtait ses 50 ans, en même temps que l’Expo 64 dont il constitue l’un des derniers vestiges. Bâti pour durer six mois, il a cependant tenu le coup pendant un demi-siècle d’existence. Reste à savoir s’il sera en mesure de supporter un autre anniversaire, celui de Nastassia Filippovna, inlassablement joué et rejoué, de...  Lire la suite »
La rentrée des salles obscures
Les habitants estivaux de l’Unil l’ont remarqué depuis quelques jours : on croise de plus en plus de monde dans les couloirs. L’Epicentre a rouvert, il y a plus de nourriture dans les distributeurs et les cafétérias, on fait à nouveau la queue pour le café du matin et le métro-qui-n’était-plus-un-métro-mais-qui-l’est-de-nouveau-sauf-pour-Unil-Dorigny-merci-pour-nous a retrouvé son aspect initial de boîte de sardines qui transpire la sueur la journée et la bière le jeudi soir. Aucun doute n’est permis : c’est la rentrée.

Or, qui dit rentrée dit reprise des cours, mais également rentrée culturelle et donc théâtrale. Et cette dernière promet d’être particulière cette année. Un petit coup...  Lire la suite »
pages   « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | »

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.