X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Plongée sans tuba – Nkenguegi au Théâtre de Vidy
Nkenguegi, un titre plein de poésie, annonçait un beau périple artistique. Hélas, malgré une énergie folle, la nouvelle création de Dieudonné Niangouna au théâtre de Vidy prend l’eau.

Au centre du plateau se tient un homme à moitié nu. Debout sur une petite plateforme, il lutte contre la mer. Il est le dernier survivant du Radeau de La Méduse. Il incarne une humanité qui s’apprête à plonger dans les flots abyssaux, qui s’accroche à la vie dans la tourmente comme tant d’autres migrants de nos jours. Autour de lui, un appartement parisien où l’on s’amuse sans le voir. Ou sans vouloir le voir. Quoi qu’il en soit, le tableau est frappant. Malheureusement, tout se fait sans le spectateur. Pendant trois trop longues heures, il assistera à un évènement auquel il ne peut prendre part. La cause ? Un texte trop dense, des mots qui s’écoulent sans qu’on parvienne à les lier à ce qu’on voit et ce qu’on entend, des séquences trop nombreuses et disparates.

Bien sûr, il y a quelques moments très réussis : il y a, par exemple, la tirade du petit chat, interprétée avec force par une comédienne virtuose. Il y a aussi la série de suicides à répétition qui est harmonieusement chorégraphiée. Tout ceci est vite contrebalancé par le manque de liant clair. Dans la seconde partie, le metteur en scène se lance dans un monologue de quarante minutes : sa mémoire et sa fougue sont admirables mais sa voix est souvent couverte par les cris des comédiens, rendant la compréhension difficile. Pour ne rien arranger, le spectacle tombe régulièrement dans la vulgarité gratuite (nous ne compterons pas la bonne trentaine d’ « enculer »). Aux saluts, on entend un bruit de vagues en arrière-fond. On s’est noyé.


Autre scène de "Nkenguegi" © Samuel Rubio


Nkenguegi / mise en scène de Dieudonné Niangouna / Théâtre de Vidy / du 1 au 5 novembre 2016.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.