X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Ça n’arrive qu’à Paléo #7 : manger une hot fondue en écoutant du classique
Chaque jour, L’auditoire décrypte un phénomène étrange qui semble ne survenir que sur la plaine de l’Asse lors de la dernière semaine de juillet, depuis 1976.

© Paléo / Lionel Flusin

Le dimanche, à Paléo, c’est le jour du concert classique. Cette année, et ça faisait longtemps, ce dernier a retrouvé sa place sur la grande scène. Non loin de là sévit le Quartier des Alpes et ses incontournables mets au fromage, dont la traditionnelle hot fondue – c’est comme un hot dog, mais avec une fondue à la place du dog.

Il se trouve que la musique classique produit en général un effet étrange, hérité de longues années d’histoire du cinéma : celle de devenir instantanément la BO de ce qui nous entoure et de nous plonger spontanément dans un espace diégétique ; la vie devient alors très bidimensionnelle et on l’imagine immédiatement plaquée sur l’écran du Pathé Flon. Or, toute personne ayant déjà fait l’expérience de la hot fondue aura constaté un paramètre récurrent dans sa dégustation : c’est galère. Genre vraiment galère.


Une telle épreuve accompagnée par Prokofiev et Rachmaninov prend dès lors un caractère extrêmement dramatique. Telle attaque de piano provoque immédiatement un trou supplémentaire dans un pain déjà peu étanche ; telle envolée de violons induit une coulée legato de la substance grumeleuse, qui retrouve peu à peu son chemin vers la liberté à chaque nouvelle morsure ; telle frappe de timbale accompagne à la perfection la grosse goutte onctueuse qui vient s’écraser sur mon jean ; je vous laisse imaginer, dans ces conditions, ce qu’il peut arriver lorsque résonne la marche d’ouverture de Romeo et Juliette. La fatigue aidant, on en vient vite à se persuader que le fromage obéit en secret à la baguette de Thierry Fischer au lieu de se soumettre à notre volonté qui se débat tant bien que mal – plus mal que bien – pour que la nourriture rebelle termine son périple dans notre estomac.

C’est ainsi que, chaque dimanche à Paléo, le sage public assis devant le concert classique peut observer à loisir, en ricanant cruellement, l’individu qui galère avec sa put*** de hot fondue, accompagné d’une envolée lyrique de violons sournois qui viennent appuyer sa galère. Et ça, ça n’arrive qu’à Paléo.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.