X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Abécédaire d'un symbole hollywoodien sur la plaine de l'Asse

Photo : Maxime Filliau
Elles se situent à l'entrée du festival nyonnais, et ont fini par s'imposer comme «véritable icône» de Paleo: cinq lettres et une date lumineuse qui font fureur chez les festivaliers.

Il s'impose de lui-même, au premier tour de tête après l'entrée du plus grand open air de Suisse. Un tour à droite, pour être précis. Et le festivalier se retrouve au pied des immenses lettres lumineuses «PALEO 15» solidement implantées au milieu du talus de la ligne ferroviaire. Bien placé, photogénique sans filtre instagram, c'est l'endroit rêvé pour la photo qui fera date. Au sens propre d'ailleurs. Puisque la date change évidemment chaque année. Pratique pour les festivaliers qui ont une mémoire chronologique limitée. Il n'en fallait pas plus pour en faire un symbole même de la manifestation, un classique au rang de tartine, bamboulééé, et bain de boue en chapeau de paille.

A l'origine, ce n'était qu'un gag. «Des lettres faites en caisson de bois par les bénévoles, sourit Sandra Rigamonti, responsable déco du festival. Ils trouvaient sans doute drôle de faire un clin d’œil aux lettres Hollywood.» Et c'est resté. La tradition remonterait à «il y a plus de dix ans» avant de passer en lettres lumineuses plus solides. Les lettres ont même résisté aux chartes graphiques: avec la révision du logo, la police des lettres a été adaptée. Pas assez visible, on en est revenu depuis à la police Hollywood.

Ce qui a construit le symbole ? «L'emplacement y est pour beaucoup, poursuit l'ancienne bénévole. Les lettres sont visibles de loin, et tout le monde passe devant en entrant ou en sortant. C'est un passage obligé et quelque-chose qui est visible de loin. Ça s'est ancré avec les années.» A voir les milliers de festivaliers grimper sur les lettres ou poser devant de manière toujours plus intelligente, il doit aussi y avoir du souvenir. De la volonté de garder un peu du festival éphémère dans un coin. «Les années passent mais l'identité de ces lettres reste, conclut Sandra Rigamonti. On a cherché d'autres solutions, comme l'écrire sur le talus, mais ça restera. Daniel Rossellat et tout le monde ici y tient beaucoup.»

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.