X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Les dessous du Venoge Festival
On a pu s’en rendre compte au cours de “l’été” et des divers festivals fréquentés: le staff participe pour beaucoup à la réussite d’une manifestation. Mais à côté, il ne faut pas non plus oublier le comité d’organisation. Que fait-il concrètement pendant la soirée S ? Reportage en coulisses…

18.30. A notre arrivée sur le site, le premier concert n’a pas encore débuté. Quelques badauds flânent déjà, profitant des derniers rayons de soleil. Derrière la scène, le rythme est tout autre pour les organisateurs. Dans les backstages, il faut faire vite pour régler les derniers soucis avant que les artistes ne montent sur scène. La soirée de Luc Texier, coordinateur, sera réglée par les imprévus. « Rien ne se passe jamais comme on l’attend, malgré toute la préparation qu’on peut apporter à l’événement ». Gérer l’impression des billets d’entrée, assurer le ravitaillement des bars, le coordinateur doit penser à tout. Lui et les autres membres du comité, tous bénévoles, adoptent une façon d’opérer similaire. Oreillette d’un côté, téléphone de l’autre, ils patrouillent sur le site du festival pour veiller à la bonne marche de chaque poste…et saluer à tout va. Les quelques nouveautés de cette édition anniversaire ne viennent pas faciliter les choses. « On a pris une infrastructure bien plus grande pour la scène cette année. Ça nécessite quelques ajustements… », explique Luc.


© Stéphane Harnisch


Du sang-froid et tout ira bien
Un problème technique sur scène réglé, la soirée semble suivre un cours relativement normal pour Luc et son acolyte Claude, chargé de la programmation. En suivant nos organisateurs au fil des heures, nous les voyons constamment occupés mais aussi autorisés à s’accorder une pause pour profiter d’un concert. Qui dit imprévu ne dit pas insurmontable…
Aux stands de restauration, les bénévoles affichent un sourire et une assiduité à la tâche très agréables. La responsable staff, Corinne Megroz, se confie en fin de soirée : « Pour la première fois cette année, les membres du comité ont travaillé en binôme pour chaque poste. Ca nous a permis de pouvoir répartir le travail et profiter un peu de la manifestation ».
Quant à la sécurité, son responsable Steve Puidoux est aussi un bénévole formé « sur le tas ». Il gère un « concept sécuritaire élargi », puisqu’il inclut une collaboration avec les pompiers ou les samaritains par exemple. Un concept développé année après année sur la base des expériences vécues. Le rôle de Steve est également de collaborer avec les agences de sécurité privées déployées sur le site. « On pose un cadre de base qu’il nous faut réajuster durant la soirée. », raconte-t-il alors que nous effectuons une ronde de surveillance. Des quelques minutes que durera la balade, notre homme sera sollicité à plusieurs reprises par les festivaliers pour…leur indiquer les toilettes. Il y répondra avec une amabilité qu’on ne saurait retrouver dans n’importe quel contexte.

Un festival à taille vraiment humaine
Force est ainsi de constater que, loin des foules que rassemble son grand frère, Paléo, l’enceinte de Penthalaz accueille à bras ouverts et presque personnellement chaque participant. Pas de bousculade ni de distance insurmontable à parcourir pour le festivalier un peu fatigué. Il s’avère au contraire difficile de ne pas (re)croiser les mêmes personnes.
Parmi les bénévoles aussi, il s’agit presque d’une affaire de famille. Au-delà des générations, parents et enfants se côtoient derrière le bar des artistes. « On espère qu’il y aura de la relève pour reprendre le flambeau et que la pérennité du festival sera assurée », lance Vivianne Fischbach, l’une des fondatrices. Pour elle, ça semble bien parti : ses trois enfants et son mari font partie des bénévoles depuis des années. Quand un village se mobilise et que chacun met la main à la pâte, le résultat est efficace et surprenant.
La programmation en effet n’a rien à envier au géant nyonnais. L’intérêt d’un tel événement, c’est donc de pouvoir profiter de têtes d’affiche internationales dans un cadre plus détendu. Et ce ne sont pas les fans de Keziah Jones postés au premier rang jeudi soir qui diront le contraire…

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.