X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Rencontre avec Sumo

© Céline Brichet


Deux frères inséparables, une variétés musicale incroyable, voilà les ingrédients du cocktail Sumo.


L’auditoire : Le mélange d’influences que vous proposez est plutôt surprenant. Comment faites-vous pour que ça marche ?

Alex et Fred : On peut dire qu’il s’agit d’un mélange de soul, funk et d’électro. C’est une combinaison facile, puisqu’au delà des styles, on cherche davantage un rythme, une pulsation. Auparavant, on travaillait beaucoup avec des machines. Maintenant on utilise plus d’instruments.

Ensuite, pour les morceaux plus électro, l’idée que c’est un style uniquement instrumental est entrain de changer. Regardez Stromaé. On entend de plus en plus d’électro accompagnée par des paroles. Et personnellement, on ne s’est jamais calqués sur de l’électro pur, en s’inspirant par exemple de Massive Attack.

Un duo artisique entre frères a-t-il été une évidence pour vous ?

Oui, on a toujours entretenu une relation fusionnelle. On est complémentaires sur scène, en jouant chacun des instruments différents. A côté de ça, on arrive toujours à des consensus musicaux.
Plus jeune, on partageait un sport en commun, le BMX, à un niveau assez sérieux. On a aussi fait du piano, mais c’est dans cette « skate culture » qu’on a découvert le contexte musical qui va avec.

Que voulez-vous transmettre grâce à votre musique ?

On espère répandre une énergie positive et sincère, un amour spirituel. On veut faire entrer les gens dans le rythme pour qu’ils puissent se laisser aller. On n’est pas un groupe engagé dans les paroles ou les messages, on souhaite davantage toucher par la musique et son pouvoir.

Comment décririez-vous la scène musicale suisse ?

Ca fait maintenant douze ans qu’on la fréquente. Elle est très variée et on a remarqué que toujours plus de groupes se professionnalisent. C’est donc une scène de qualité, où l’originalité est un critère très important. Mais il n’y a pas de « style suisse » à proprement parler, surtout depuis l’arrivée d’internet. Ça a été un changement de paradigme complet puisque il est désormais possible d’écouter notre son dans le monde entier.
Malgré ça, les médias sont heureusement bien là pour nous et jouent le jeu en nous faisant de la promotion.

Comment cible-t-on un certain public avec un style aussi indéfini que le vôtre ?

On ne vise personne en particulier, mais le plus grand monde en général. On ne veut rien imposer. Le mélange des styles représente à la fois une qualité et un défaut pour nous. Notre public a entre trente-cinq et quarante-cinq ans, c’est très parlant, dans le sens où ces gens savent apprécier notre musicalité et notre groove. Beaucoup nous découvrent et accrochent sur ce qu’on fait mais ça ne signifie pas qu’ils vont nous suivre par la suite et se déplacer pour nous.

Préférez-vous les clubs ou les festivals ?

Dans un festival, on aura de toute façon un public, même s’il est venu pour Keziah Jones (ndlr : la tête d’affiche ce soir-là). En club, c’est plus compliqué puisque le public vient pour nous voir. En plus, on ne travaille pas énormément notre image. On reste davantage dans le son. On reste en retrait pour mettre la musique en avant. Donc les gens ne peuvent pas nous identifier par rapport à ça, mais c’est la meilleure façon pour qu’ils entendent ce qu’on fait vraiment.


Retrouvez Sumo en concert à Zélig le 30 octobre 2014.
Plus d'infos sur www.sumomusic.ch


Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.