X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Les bénévoles de l'Estivale Open Air
Du 31 juillet au 3 août, s'est déroulée la 24ème édition du festival d'Estavayer-le-Lac. L'auditoire était présent pour vous transmettre un petit retour.


En direct du bar à cocktails ! – © Marc Ducrest


Ils sont environs cent cinquante à être bénévole à l'Estivale Open Air! Beaucoup sont d'Estavayer ou de la région, mais certains viennent aussi de la France voisine et même d’Angleterre. Il sont fidèles à leur festival et reviennent chaque années. C'est le cas de Christophe, étudiant à l'EPFL: «Cela fait neuf ans que je travaille pour l'Estivale. J'ai commencé au ravitaillement à l'âge de 16 ans, puis j'ai rejoins le bar de l'Estivale.»
Cédric quant à lui y est venu par connaissance: «C'est Damien, un copain, qui m'a proposé.» D'autres personnes utilisent le site internet de l'Estivale, «www.estivale.ch», pour s'inscrire. C'est le cas de Bruno. Trentenaire, il occupe ses vacances comme bénévole dans différents festivals suisses. Après plusieurs années de fidélité, il gère le bar à bière de l’Estivale. Voici son interview.

Entretien avec Bruno, bénévole et responsable du bar Heineken:
L'auditoire: Bonjour Bruno, parle moi de ton travail de bénévole?
Bruno: Mon rôle principal est de préparer les équipes de bénévoles qui vont travailler durant le festival. J'ai donc pas mal de boulot avant l'événement. Je dois trouver les personnes qui seront bénévoles. Comme je fais cela depuis onze ans, j'ai des noms qui reviennent d'année en année, c'est très pratique. De plus, nous avons régulièrement des nouveaux qui s'inscrivent depuis le site internet du festival, cela me permet de les insérer dans les équipes afin de compléter mes plannings.
Ensuite durant le festival, je gère le bar. Je surveille que mes bénévoles se portent bien, je m'occupe d'aller chercher de la monnaie, et j'essaie de faire en sorte que tout se passe bien.

L'auditoire: Que fais-tu pour que tes bénévoles se portent bien?
Bruno:
J'essaie de les entretenir…
L'auditoire: Les entretenir?
Bruno:
En fait, le but c'est que les bénévoles aient du plaisir dans ce qu'ils font. Je prends donc suffisamment de monde pour pouvoir faire des tournus réguliers, afin qu'ils puissent aller manger, boire, et surtout regarder des concerts et se divertir entre leurs phases de travail.


Ce sont les bénévoles qui font tourner l'Estivale – © Marc Ducrest


L'auditoire: Cela fait onze ans que tu es bénévole, qu'est-ce qui t'as incité à être bénévole à l'Estivale?
Bruno:
Au départ, je suis venu une année en tant que spectateur, il y avait un groupe que je voulais absolument voir sur scène, même si je les avais déjà vu douze ou treize fois, c'était Toto. Je les suis depuis que je suis enfant, ils sont toute ma jeunesse. Le cadre m'a immédiatement plu, j'ai trouvé ce site et ce festival absolument génial. Rapidement j'ai appris que l'on pouvait s'inscrire par internet pour être bénévole, je l'ai fait sans hésitation. Depuis, je ne suis jamais reparti.
Je voudrai insister sur l'ambiance de ce festival, c'est ça qui m'a motivé le plus pour y participer de l'intérieure. En tant que festivalier, j'ai rencontré des gens sympas, je me suis donc dit que cela pourrait être cool de donner un coup de main.

L'auditoire: Que dirais-tu à celui ou celle qui aime donner un coup de main et qui souhaite occuper son été ou ses vacances?
Bruno:
Personnellement, je fais beaucoup de festival l'été, et je trouve qu'ici à Estavayer il y a vraiment une ambiance spécifique. Je ne sais pas si c'est dû au lac, aux personnes ou au cadre qui est juste magnifique, mais j'affectionne particulièrement l'Estivale. Je conseille d'essayer, de venir et tester, venir bosser avec nous. J'ai d'ailleurs beaucoup beaucoup de personnes qui reviennent taffer d'année en année car ils trouvent ça juste génial. Donc, venez, inscrivez-vous comme bénévoles, testez une fois et si cela vous plaît vous pourrez rester.

L'auditoire: Que fais-tu dans la vie?
Bruno:
Je suis technicien de laboratoire pour un fabriquant de café en capsules à Lausanne. Tout le monde sait de qui je parle… Je bosse donc dans un laboratoire d'analyse, nous faisons beaucoup de test physique et chimique sur les capsules.

L'auditoire: As-tu testé la qualité de la bière à l'Estivale?
Bruno:
Chimiquement pas, mais au goût je ne détecte rien de spécifique, au contraire je la trouve excellente et les festivaliers ont plutôt l'air de l'apprécier.




=> Le site officiel du festival

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.