X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
Et l'Homme créa Paléo #6 : Memoria del placer (Plaza Francia)

© Julie Collet
Bien sûr il y a le trac. Il y a les longs trajets en bus. Il y a les repas pris dans les loges. Il y a les séances d’interview dans les backstages. Bien sûr on manque de temps pour composer, parfois d’intimité, en tout cas de disponibilité.

Mais il y a le public. Pour ça, je suis prête à tout sacrifier.

Les faire attendre, d’abord. Pendant que je me prépare, que je me sustente, qu’on m’habille et me maquille, eux dehors s’arment de patience.

Ce soir, il est permis d’espérer qu’il pleuve.

Lorsque la musique commence, le délire grimpe. Ça se saisit des premiers rangs et ça remonte jusqu’aux estrades, tout au fond. Je n’ai pas un regard pour ceux qui se pressent sur les côtés, qui n’ont pas ressenti le besoin de venir tôt pour occuper les meilleures places.

Quand je m’avance, ils n’entendent plus rien. J’économise ma voix. Je ne leur souris pas.

Ils ne réclament qu’une chose : que je les assujettisse. Qu’il en soit ainsi.

Je les mets à mes pieds. Je suis leur reine. Je peux me moquer d’eux, les insulter, leur balancer le contenu de mon Evian : ils m’aiment. Je leur demande si ça va et ils explosent en hurlements. Je ferme pudiquement les yeux et ils se pâment de ravissement.

Je les domine. Qu’il pleuve, que le sol fonde en boue grasse, et je les fais asseoir dedans. Je n’ai pas besoin d’insister. J’abaisse ma main et trente-mille personnes s’abaissent. Je les fais tremper dans la fange. Ceux qui restent debout – quelques récalcitrants, des vieux surtout – sont hués par les autres. Ils finissent par céder.

C’est moi qui ai le pouvoir. Je le leur dis. Ils m’aiment aussi pour ça.

Mais il y a toujours ce moment, à la fin du spectacle, où il faut partir. Ce qui se saisit alors de moi n’a rien à voir avec la mélancolie de la pauvre chanteuse à la gloire solitaire, qui se retire dans sa loge ou son appartement parisien pour finir par y mourir à la Cléopâtre, belle et blessée par ses propres soins. Ce qui m’abat, au moment, de quitter cette foule sale et bruyante, c’est de savoir que le souvenir de ce plaisir-là – celui de faire d’eux ce que bon me semble – ne suffira pas à mon bonheur, et qu’à la prochaine occasion, il faudra que je retourne brûler les planches.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.