X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Culture
NIFFF 2014, 11 juillet
Notre cinquième et dernière journée au Neuchâtel International Fantastic Film Festival nous a offert une belle conclusion à ce séjour riche en émotions, en déceptions comme en bonnes surprises. Au menu : démons chinois, samouraïs allemands et derniers Hommes australiens.


That Demon Within
De Dante Lam | Thriller/Action
Avec Daniel Wu et Nick Cheung

Nous avons démarré par That Demon Within, thriller hongkongais nerveux et explosif. Mettant l’accent sur la psychologie de ses personnages, le film de Dante Lam suit la descente aux enfers d’un flic qui sauve sans le savoir le pire criminel du coin et, rongé par la culpabilité, sombre alors peu à peu du côté obscur. Malheureusement, malgré quelques bons moments, ce pitch de départ intrigant se perd progressivement dans des errements scénaristiques alliés à des ficelles grossières. Quant à la mise en scène, si elle est efficace et tendue lors de l’ouverture, elle finit également par vriller dans des outrances plastiques assez peu pertinentes avec le propos psychologisant du récit.

Le dernier quart d’heure achève de décrédibiliser le film en nous balançant une scène d’action finale over the top qui voit une bagnole jouer au flipper, ainsi qu’un twist ultra prévisible et amené avec la finesse d’un pachyderme.



Der Samurai
De Till Kleinert | Drame/Horreur
Avec Michel Diercks et Pit Bukowski

Pour son film de diplôme, l’allemand Till Kleinert met en scène Jakob, un jeune agent de police d’une petite bourgade, solitaire et mal dans sa peau, qui se retrouve embarqué en pleine nuit à la poursuite d’un mystérieux individu vêtu d’une robe et armé d’un sabre de samouraï. Jouant brillamment avec les codes du genre horrifique astucieusement mêlés à ceux du chanbara japonais, Kleinert nous entraine dans une odyssée introspective étrange et hypnotique. Visiblement très personnel et réellement touchant, le récit se pose en ode à la liberté sexuelle et à la différence.

Aussi maitrisé visuellement que dans ses thématiques, Der Samurai est l’une des très bonnes surprises de ce NIFFF. Au vu des grandes qualités de ce « simple film de diplôme », Till Kleinert devient un nom à suivre, assurément.



These Final Hours
De Zak Hilditch | Thriller/Drame
Avec Nathan Phillips et Angourie Rice

Pour notre dernière projection au NIFFF, nous avons opté pour These Final Hours, film australien présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes et narrant les dernières heures de l’humanité avant l’Apocalypse. Quoi de mieux pour terminer un festival qu’un récit de fin du monde ?

On y suit James, trentenaire égoïste parti pour une dernière orgie avant que la Terre entière ne s’éteigne. Lorsque sa route croise celle de Rose, fillette à la recherche de son père, il se retrouve confronté à un choix : que faire de ces dernières heures qu’il lui reste ? Continuer son chemin pour aller se noyer dans la luxure à la fête qui l’attend, ou effectuer un dernier acte de bonté en aidant la fillette à retrouver sa famille ?

Zak Hilditch met en place un univers pré-apo tout à fait crédible. Les paysages désertiques d’Australie y côtoient des images de banlieues à l’abandon, le tout filmé avec sécheresse à travers une photographie jaunâtre. Une ambiance poisseuse se dégage ainsi de ce décor qui semble constamment écrasé par le soleil. Humour noir et absurdité y illustrent différentes réactions de l’humain face à la fin du monde toute proche. Au milieu de ce chaos désespéré, se tisse une relation particulièrement touchante entre le héros et la fillette à qui il décide finalement de venir en aide. Une humanité bouleversante se dégage progressivement du récit, jusqu’à un final déchirant.

Un très beau film et l’une des autres propositions mémorables du festival.


Cette quatorzième édition du NIFFF s’est ainsi révélée fidèle à l’essence de ce dernier. Une ambiance détendue, chaleureuse et fréquemment délirante. Une programmation diverse et variée, offrant la possibilité de découvrir des films de tous horizons, genres et pays confondus. On y a vu de tout ; du calamiteux, de l’étonnant, de l’excellent. Du rêve, comme du cauchemar.

En bref, du cinéma, du vrai.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.