X
X
L'auditoire

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook
Campus
Adieu Erasme
C’est la rentrée ! Et les quelques-uns à avoir traîné sur Facebook ou écouté la radio dans le m1 bondé de ce matin auront appris la bonne nouvelle : Bruxelles a suspendu hier soir les négociations sur la participation suisse aux programmes académiques Horizon 2020 et Erasmus +. Nous voici donc parmi les premières victimes de la décision populaire du 9 février dernier. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Petit point de la situation.

Punis

Pour beaucoup, la décision de l’UE est vue comme une punition. Ainsi Isabelle Ory séparait hier sur RTS Info « raison officielle » et « raison officieuse ». Il y a donc d’un côté le lien établi entre libre circulation et mobilité ; c’est ici la suspension des accords de libre circulation avec la Croatie qui a agi comme élément déclencheur. En effet, Simonetta Sommaruga annonçait samedi à la ministre croate des Affaires étrangères le gel du protocole qui devait étendre la libre circulation aux Croates, et ce sans contingentement d’ici dix ans. Or, en tant que membre de l’Union européenne, la Croatie est comprise dans le programme Erasmus et impliquée dans la recherche. Difficile dès lors pour la Suisse de ne pas respecter sa partie du contrat mais de profiter de tous ses avantages. On ne peut pas tout avoir.

D’un autre côté, la « version officieuse », c’est justement cet aspect punitif. « Ces deux accords profitent beaucoup à la Suisse », explique Isabelle Ory. « L’excellence des universités suisses fait qu’elle touche plus de crédit européen que ce que Berne met au pot commun. » Quant à Erasmus, « c’est le programme que tout le monde connaît. Si on regarde les chiffres de l’OFS, 60% des étudiants suisses qui partent à l’étranger partent avec ce programme. Il n’y avait qu’à voir les réactions des étudiants sur les réseaux sociaux pour comprendre qu’en visant ce programme-là la commission européenne a fait mouche. »

La réaction de Jamani Caillet sur EPFL Memes
Du côté de l’Unil

Effectivement, les étudiants ont été nombreux à relayer l’information et les murs Facebook se sont couverts ce lundi de liens renvoyant à divers articles. Les followers d’EPFL Memes ne seront d’ailleurs pas passé à côté de la réaction de Jamani Caillet (ci-contre).

Invité du 12 :30 aujourd’hui, Dominique Arlettaz a exprimé son inquiétude, évoquant des « conséquences énormes ». Le recteur a insisté sur l’importance de l’échange international dans le milieu universitaire. « C’est comme ça qu’on a créé du savoir », a-t-il rappelé. Du côté de la recherche, Dominique Arlettaz craint le fait que les chercheurs suisses ne puissent plus se comparer et être en compétition avec les chercheurs européens. « C’est un peu comme si les skieurs suisses n’avaient plus accès aux Jeux olympiques… »

Quant au programme Erasmus, le recteur a déploré non seulement le fait que les étudiants suisses n’auront plus la possibilité de se confronter à d’autres cultures, mais également que ceux qui choisissent de rester en Suisse ne bénéficieront plus de la cohabitation avec des étudiants étrangers. Toutefois, au vu de la tournure très incertaine que peuvent encore prendre les choses, Dominique Arlettaz encourage les étudiantes et les étudiants à remettre leurs demandes de mobilité, rappelant que le délai pour le dépôt de celles-ci est fixé au 20 février.

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Téléchargez le dernier numéro de L'auditoire !

auditoire

Archives

time_machine

Remontez dans le temps ! Retrouvez tous les anciens articles de L'auditoire ici.

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez notre actualité au quotidien; retrouvez chaque jour articles, concours et photos!

Facebook

Recherchez dans les articles

Agenda

Sélection d'événements choisis par la rédaction, pour ne plus rien manquer dans la région.

auditoire

Abonnez-vous, c'est gratuit!

L'auditoire n'est plus envoyé automatiquement à toute la communauté universitaire.
Si vous souhaitez continuer à recevoir notre douce prose dans vos foyers, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Et si vous nous aimez vraiment beaucoup, vous pouvez souscrire à un abonnement de soutien.